OK

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus

Les caméras RCA qui sont allées sur la lune

Saviez-vous...

...que RCA avait participé au programme Apollo? La NASA a attribué des contrats à la division RCA Astro Electronics pour développer:

 

  • les caméras noir et blanc RCA Vidicon de télévision spéciale à balayage lent, pilotées à distance par module de commande sur Terre pour les missions Apollo 7 et 8,
  • et les caméras de télévision couleur RCA (série J) de type GCTA pilotées à partir de la Terre, avec système couleur séquentiel ; pour les opérations à la surface lunaire des missions Apollo 15, 16 et 17.

 

1964: les caméras télévision Vidicon de RCA et la sonde lunaire Ranger 7

 

Sous-traitant essentiel des sondes lunaires Ranger, RCA a développé des caméras télévision qui transmettaient des photographies haute résolution de la surface lunaire.

Le 31 juillet 1964, Ranger 7 a été la première sonde spatiale américaine à transmettre à la Terre avec succès des images rapprochées de la surface lunaire réalisées par 6 caméras de télévision Vidicon RCA  (2 caméras à balayage complet et 4 caméras à balayage partiel).

Le programme Ranger consistait en une série de neuf missions spatiales sans équipage effectuées par les États-Unis entre 1961 et 1965, dont l'objectif était d'obtenir les premières images rapprochées de la surface de la Lune,  des informations topographiques à grande échelle nécessaires à la préparation des projets Surveyor et Apollo. La sonde spatiale Ranger a été conçue pour prendre des images haute résolution de la surface lunaire et les transmettre à la Terre jusqu'à sa destruction par l'impact.  La sonde Ranger 7 a atteint la Lune le 31 juillet 1964.

 

 

1968-1971- 1972: Caméras de télévision à haute résolution de RCA sélectionnées par le programme spatial Apollo d'atterrissage lunaire

 

Les caméras RCA ont été sélectionnées et utilisées avec succès par la NASA pour plusieurs missions du programme spatial Apollo des États-Unis:

1. Modèle RCA Vidicon type B & W SSTV (système de télévision à balayage lent) pour les vols:

  • APOLLO 7 (octobre 1968) et
  • APOLLO 8 (décembre 1968) -

Le développement historique de la caméra:

La NASA a décidé des spécifications initiales pour la télévision sur le module de commande Apollo (CM) en 1962.

RCA s'est vu confier le contrat de fabrication d'une telle caméra. Il était entendu à l'époque que la fidélité de mouvement d'un tel système de télévision à balayage lent (SSTV) serait inférieure aux systèmes de télévision commerciale standard, mais jugée suffisante compte tenu du fait que les astronautes ne se déplaceraient pas rapidement en orbite, ni même sur la surface lunaire.

La NASA a sélectionné un convertisseur de balayage fabriqué par RCA pour convertir les signaux SSTV en noir et blanc des missions Apollo 7, 8, 9 et 11.

 

Historique opérationnel:

Apollo 7 et Apollo 8 utilisaient une caméra noir et blanc à balayage lent de RCA.

Sur Apollo 7, la caméra RCA pourrait être équipée d’un objectif grand angle à 160 degrés ou d’un téléobjectif avec un angle de vue de 9 degrés. La caméra RCA ne disposant ni de viseur ni de moniteur, les astronautes avaient donc besoin de l’aide des équipes du contrôle des missions Apollo à Houston pour piloter à distance la caméra en mode téléobjectif.

Spécifications:

La caméra RCA utilisait des objectifs interchangeables, notamment un objectif grand angle avec un champ de vision de 160 degrés et un téléobjectif de 100 mm.

 

(Photo NASA: Terre vue lors de la transmission télévisée en direct d'Apollo 8 le 23 décembre 1968 à l'aide du téléobjectif de 100 mm sur la caméra de télévision RCA du module de commande lunaire)

 

2. Nouveau modèle RCA série J avec système couleur séquentiel de type GCTA (ensemble de télévision commandé par l’équipe sur Terre de contrôle de la mission Apollo) pour les vols:

  • APOLLO 15 (juillet-août 1971),
  • APOLLO 16 (avril 1972) et
  • APOLLO 17 (décembre 1972)

Après Apollo 12, un nouveau contrat a été attribué par la NASA à la société RCA Astro Electronics située à East Windsor, dans le New Jersey (USA), pour les caméras utilisées lors des opérations sur la surface lunaire des missions Apollo 15,16 et 17.

Le système RCA utilisait un nouveau tube de caméra TV plus sensible et plus résistant. L’amélioration de la qualité de l’image était évidente pour le public grâce aux meilleures tonalités obtenues par la caméra RCA.

Le système était composé d’une caméra de télévision couleur RCA (CTV) et de l’unité de contrôle de télévision (TCU). Ceux-ci étaient connectés à l'unité de relais de communications lunaire (LCRU) lorsqu'ils étaient montés sur le véhicule mobile lunaire (LRV). Ce système utilisait le principe de couleurs séquentielles, ainsi que des techniques de traitement du signal et de décodage de couleurs des stations situées sur la Terre pour produire un signal vidéo couleur NTSC de diffusion grand public.

Sur Apollo 15, la caméra de télévision RCA a produit des images en direct de la partie de l'ensemble de rangement d'équipement modulaire  "Modularized Equipment Stowage Assembly" (MESA) du module Lunaire, comme les précédentes missions. La caméra RCA a été repositionné de la carte MESA sur un trépied, où elle a photographié le véhicule mobile lunaire ( LRV) en cours de déploiement. Une fois le véhicule LRV complètement déployé, la caméra RCA y était montée et contrôlée par des commandes du sol pour s’incliner, réaliser une vue panoramique et effectuer un zoom avant et arrière.

Apollo 15 était donc la dernière mission lunaire à avoir une vidéo en direct des premiers pas de la mission via le MESA, , car ensuite la caméra a été arrimée sur le véhicule mobile lunaire LRV lors des vols suivants.

 

1969: Regard sur le costume spatial Apollo

 


Alors que tous les regards se tournaient vers la lune et les innovations représentées par l'atterrissage lunaire, la couverture du magazine «RCA Electronic Age» ( Numero de Printemps 1969 ) décrivait le costume d'Apollo pour «Man on the Moon». Les éditeurs ont déclaré:

«La combinaison spatiale Apollo pour« l'homme sur la lune »est le lien électronique de l'homme avec son environnement terrestre, que ce soit dans l'espace ou sur la lune.

"Dans sa combinaison et son sac à dos de maintien de la vie se trouvent des systèmes lui fournissant de l'oxygène pour la respiration et la pressurisation, ainsi que de l'eau pour le refroidissement du corps.

"Il existe un équipement électronique pour relayer ses données médicales aux médecins de retour sur Terre et des radios VHF pour le maintenir en communication constante avec d'autres astronautes ainsi qu'avec le contrôle de mission."

La quête de l’Amérique de mettre un homme sur la lune en 1969 a montré ce qui peut être accompli lorsque tout le monde travaille avec un objectif commun élevé.

 

RCA célèbre le 50e anniversaire du débarquement lunaire d’Apollo 11!